Le C2DS, une grande famille avec des pionniers et des audacieux

Pour cette dernière édition de l’Infolettre pour l’année 2017, nous avons symboliquement souhaité donner la parole aux adhérents de la première heure du C2DS, des pionniers qui, dès 2007, décidaient de réécrire la politique de leur organisation à la lumière d’une démarche de développement durable et cherchaient des moyens d’agir. Ces visionnaires peuvent fièrement porter à la connaissance de tous leurs constats et leurs réalisations. Nous saluons également les établissements sanitaires et médico-sociaux qui nous ont rejoints en 2017 et qui, pour beaucoup d’entre eux et avec beaucoup d’audace, se sont lancés seuls dans leur propre démarche développement durable et souhaitent désormais avoir le soutien du comité, pour aller plus loin.

Un grand merci pour les témoignages de Christophe Barbé du CH des Pyrénées à Pau, Katel Eynard de la Clinique Rive Gauche à Toulouse, Corinne Domecq de la Clinique Médicale et Cardiologique à Aressy, Marie-Pierre Gaspari du CSSR La Menaudière à Montrichard, Maurine Fernandez de la Clinique Malartic à Ollioules, Emmanuelle Dietsch de l’EHPAD Simon Benichou à Nancy et Rémy Mucyo du Pôle Santé Normandie du groupe Vivalto.

___________________________________

Notre établissement est spécialisé dans la santé mentale et regroupe plusieurs dizaines de bâtiments (80) sur son site principal de 40 hectare de parc. À l’époque de notre adhésion au C2DS en 2008, nous cherchions de l’aide pour assoir et consolider notre politique de développement durable encore naissante. Les outils du C2DS nous y ont aidés, et notamment l’IDD Santé durable® qui permet d’évaluer nos progrès et de nous benchmarker à d’autres établissements de notre secteur. Nous apprécions le partage d’idées et d’initiatives, colligées dans les différents guides du C2DS et dans l’espace adhérent du site.

En dix ans, beaucoup de chemin parcouru. Nos bilans BEGES indiquent une baisse constante de nos rejets de gaz à effet de serre, principalement due à des améliorations techniques de notre système de chauffage, mais aussi à une meilleure gestion de notre flotte de 110 véhicules, dont quatre électriques. Nous avons formé nos agents à l’écoconduite, initiative largement plébiscitée puisqu’ils sont pour la plupart déjà adeptes du vélo. Nous en avons 109 en circulation pour les déplacements sur le site principal et il est fréquent de voir des blouses blanches à vélo.

Par ailleurs, nous avons fait nôtre la lutte contre le gaspillage alimentaire, en signant, suite à l’obtention en Juillet 2016 de la certification ISO 22000, une convention avec la banque alimentaire paloise en août 2016, qui récupère nos surplus de production et collabore avec 40 associations locales. Nous avons en une année remis 1,65 tonnes de nourriture à cette association. Par ailleurs, l’informatisation des commandes de repas permet d’indexer notre production aux besoins réels.

Un de nos projets fétiches est consacré à la biodiversité. Nos espaces sont entretenus sans produits phytosanitaires et ce ne sont pas moins de 1 400 arbres et 101 essences rares et rustiques que nous avons sauvegardés dans notre parc, qui attirent hérissons et foule d’oiseaux. L’envers de la médaille par contre est le risque d’accidents entre animaux et cyclistes !

Le prochain projet phare sera l’amélioration du tri des déchets « comme à la maison », qui demande des investissements et une préparation logistique.

Christophe Barbé, responsable qualité gestion des risques

CH des Pyrénées, Pau (64)

___________________________________

Notre Directeur étant membre fondateur du C2DS, nous avons tout naturellement adhéré au C2DS dès sa création. À l’époque, le développement durable occupait une petite place, voire une place inexistante dans les établissements de santé. Le partage d’expérience au sein des groupes de travail du C2DS a été un levier de motivation déterminant.

Depuis dix ans, les projets de la clinique ont progressivement adopté les principes du développement durable et de la RSE, jusqu’à devenir un critère dans les choix stratégiques de l’établissement. Voici les faits marquants des dix dernières années :

  • En 2006 : mise en place d’un système d’osmoseur en stérilisation qui permet de récupérer l’eau dans le réseau,
  • En 2009 : participation à l’opération collective de management environnemental et réalisation d’un état des lieux des pratiques,
  • En 2010 : création de notre groupe de travail développement durable et élaboration des premiers tableaux de bord d’indicateurs,
  • En 2011 : formation du nouvel arrivant salarié aux pratiques de développement durable,
  • En 2013 : test des couches lavables à la maternité,
  • En 2014 : réalisation du plan de déplacement et obtention du trophée Mobilité, remis par Tisséo,
  • En 2015 : création de la marque de produits cosmétiques bio « Né à » pour laquelle nous avons reçu le prix « coup de cœur » CAHPP,
  • En 2016 : participation à l’élaboration du guide d’évaluation RSE santé selon le modèle AFAQ 26000 à l’usage des établissements de santé,
  • En 2016/2017 : obtention du label Haute Qualité Environnemental pour la construction de notre extension de 8 000 m2.

Le retour d’expérience est pour nous un principe clé du développement durable. Nous répondrions présent à l’idée de parrainer un établissement.

Katel Eynard, responsable qualité gestion des risques et développement durable

Clinique Rive Gauche, Toulouse

___________________________________

Nous nous sommes engagés au tout début de la démarche de développement durable en 2009. C’était une découverte pour beaucoup d’entre nous, aussi une adhésion au C2DS nous a semblé tout indiquée, pour nous aider à structurer notre démarche. L’IDD Santé Durable® nous a permis de faire un état des lieux, de trouver des axes de travail et de mettre en place des actions. La création d‘un comité de développement durable et la signature d‘une charte de développement durable avec les équipes soignantes ont été deux éléments importants pour lancer la machine.

Depuis, de multiples actions ont été menées, notamment pour lutter contre toute forme de gaspillage et en particulier le gaspillage alimentaire, celui de l’énergie, de l’eau, etc. Nous avons également travaillé sur des actions de promotion de l’activité physique en santé, qui se rapporte plus à la RSE. Puis, nous avons bien-sûr travaillé sur le volet des déchets, avec notamment la récupération des métaux des dispositifs implantables provenant de notre plateau technique, et qui étaient auparavant éliminés par la filière DASRI.

Corinne Domecq, qualiticienne

Clinique Médicale et Cardiologique d’Aressy (64)

___________________________________

Notre établissement a adhéré au C2DS en 2008. Assez rapidement, j’ai participé à un groupe de travail sur la réduction des déchets, piloté par Wiebke Winkler en charge du réseau au C2DS. Ce fut un travail vraiment très intéressant. Le fait d‘être en lien avec d’autres acteurs et de connaître des pratiques différentes permettait de rompre l’isolement, de valoriser ce qui se pratiquait dans notre établissement et d’apporter de nouvelles idées. Cela nous a permis de mettre en place un système pérenne pour la gestion des déchets à la Menaudière. Par ailleurs, en 2012, nous avons accueilli un atelier régional sur l’optimisation du tri des DASRI, avec de nombreux intervenants et établissements régionaux et extra régionaux. Un bel événement pour notre établissement. J’ai participé à plusieurs Agora et formations et le C2DS, après presque dix ans, reste pour moi une source d‘inspiration. Je suis une lectrice assidue de l’Infolettre, où je puise une multitude d’informations. Je suis ravie de la recevoir chaque mois.

Marie-Pierre Gaspari, référente développement durable

MGEN, CSSR La Menaudière, Montrichard (41)

___________________________________

Nous avons mis en place un Comité développement durable en 2016, mais notre activité dans le domaine est pour l’instant limitée.

Nous avons adhéré récemment au CD2S. J’en avais entendu parler depuis plusieurs années, et j’ai pu assister à certaines de leurs interventions dans le cadre de réseaux sur la qualité. C’est une structure qui est reconnue, et cette adhésion est un vrai pas en avant.

Dans la cadre de la certification que nous préparons pour mars 2018, l’outil du C2DS nous permettra d’étayer notre diagnostic développement durable.

Maurine Fernandez, Responsable Qualité et Gestion des risques

Clinique Malartic, Ollioules (83)

___________________________________

Nous avons dans l’établissement une démarche éco-responsable depuis plus de deux ans. Elle comporte 34 actions inscrites dans notre projet d’établissement 2016-2021.

Notre champ d’action est large : gestion des déchets (15 filières de tri), lutte contre le gaspillage alimentaire, compostage partagé avec nos voisins, développement des filières courtes, audit énergétique, jardin citoyen pédagogique, poulailler et ruches, etc.

Pour la semaine du développement durable en juin, nous avons organisé un concours de ramassage de stylos sur Nancy, en impliquant les autres EHPAD, les écoles, les institutions, et tous nos partenaires. Nous avons ramassé 125 kg de stylos, que nous avons expédiés pour recyclage.

L’intérêt de cette démarche est triple :

Fédérer et valoriser tous les acteurs de la structure. Notre EHPAD est reconnu dans ce domaine, et je suis déjà intervenue, à l’invitation de l’ADEME, pour présenter nos actions. Pour cette démarche, nous avons d’ailleurs remporté le prix « Gouvernance et management d’équipe » du journal Direction[s] (mensuel des directeurs dans le domaine social et médico-social).

Ensuite, cela nous permet d’ouvrir au maximum l’établissement sur son environnement, pour changer l’image des maisons de retraite.

Enfin, cela permet que les personnes âgées demeurent actrices, citoyennes et reconnues sur le secteur.

C’est lors d’un colloque que nous avons entendu parler du C2DS. C‘est important pour nous de nous inscrire dans cette action globale du développement durable, d’être informés, etc. Nous recevons beaucoup de documents, mais nous avons parfois du mal à suivre car nous sommes une petite structure associative ! Nous espérons que le C2DS pourra nous accompagner pour la création et le suivi des indicateurs, car nous aimerions pouvoir valoriser en chiffres nos actions. Nous prévoyons aussi de faire l’autodiagnostic proposé par le C2DS.

Pour la prochaine semaine du développement durable, en juin 2018, le C2DS est le bienvenu pour venir se présenter à nos côtés !

Emmanuelle Dietsch, directrice

EHPAD Simon Benichou, Nancy – 67 résidents.

___________________________________

Je suis chargé de mission pour le Pôle Santé Normandie du groupe Vivalto. J’ai en charge, notamment, le déploiement de la politique RSE. Il y a une volonté affichée de la direction générale de mettre en place une politique RSE forte et globale sur les trois sites du Pôle Normandie.

Nous sommes adhérent depuis peu. Je connaissais le C2DS car dans mon établissement précédent j’ai participé aux groupes de travail – avec le C2DS – sur l’adaptation de la norme ISO 26000 aux établissements sanitaires et médico-sociaux.

En intégrant le C2DS, nous bénéficions de ce partage d’expériences, qui nous fait gagner beaucoup de temps lorsque nous proposons de nouvelles initiatives.

Rémy Mucyo

Chargé de mission pour le Pôle Santé Normandie, groupe Vivalto