« On est prêt » !

COP24Le mois de novembre voit fleurir des initiatives enthousiasmantes. « We Act for Good », l’application « WAG » lancée par le World Wide Fund for Nature (WWF), connaît un très vif succès comme en témoignent les 100 000 téléchargements effectués la semaine de son lancement. WAG est une plateforme digitale où les gestes de chacun se transforment en action collective : « Avec WAG, si on change tou.te.s un peu, ça change tout ! »

Rendre simple le changement de comportement est aussi l’objet de la campagne « On est prêt » lancé par 62 youtubers. Avec des actions réparties en trois catégories – alimentation, consommation et déplacement – ils proposent chaque jour, pendant 30 jours, un défi à réaliser à leurs millions d’abonnés.

L’association “Générations Futures” a choisi, pour sa part, l’humour en lançant le Glyph’Award afin d’épingler les départements les plus consommateurs de glyphosate. Bref, les citoyens s’activent !

Les scientifiques, quant à eux, continuent de nous alerter. Une centaine d’experts du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) et de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) ont modélisé pendant quatre ans les scénarios possibles pour nourrir la population de près de 10 milliards de personnes en 2050. Et ceux du WWF nous informent dans leur rapport 2018 que les populations de vertébrés ont été réduites de 60 % depuis 1970.

Alors que vont décider nos représentants politiques à la 24e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP24) qui se tiendra du 2 au 14 décembre en Pologne ? Le « dialogue de facilitation » annoncé pour soutenir la mise en œuvre des engagements nationaux sera-t-il suffisant pour garantir la pleine application de l’Accord de Paris ?

Et vous, êtes-vous prêts aussi à (we) « Act for Good » ?

François Mourgues
Président du C2DS