Une canicule de plus ?

Le changement climatique se traduit bien, en ce mois de juillet, par un réchauffement climatique. Tous les pans de l’économie et nos vies sociales ont été percutés par cet épisode de canicule. Force est de constater que notre pays et nos établissements de santé ne sont pas prêts à y faire face dans la durée. Pire, un effet vicieux a malheureusement été démontré : un échauffement de tout le système de soin, un personnel soignant lui-même touché par l’intensité de la chaleur, des patients fragilisés en nombre ou développant des pathologies spécifiques, et un plein régime pour les appareils énergivores de climatisation.

Tous les managers le savent, la manière la plus efficace de gérer une crise est de l’anticiper. La proposition raisonnable et censée est de l’éviter.

Combien de canicules nous faudra-t-il pour accroitre le niveau de conscience de tous sur l’urgence à agir ? Celle-ci pourrait être un mal pour un bien si cet épisode a des vertus pédagogiques. Mobilisons-nous tous dans cet objectif !

François Mourgues,
Président du C2DS

image_printImprimer l'article

Laissez un commentaire