Au CH privé Saint-Grégoire, le recyclage au bloc s’organise !

« Nous avons d’abord travaillé sur certaines filières : les biodéchets, le métal… Cela a créé chez nous un état d’esprit : le gaspillage n’était plus bienvenu ! » explique Sophie Bensoussan, directrice des projets du Centre Hospitalier privé Saint-Grégoire (35). Sous l’impulsion des médecins et des équipes, l’attention s’est ensuite déplacée vers le bloc. « Les praticiens ont créé une association, Recycl’A Bloc. » Pour Laure Martin, présidente et médecin anesthésiste, l’idée est de renforcer l’engagement des professionnels pour une écologie responsable.

Première constatation : le volume de DASRI produit par le bloc était beaucoup trop important. D’après Laure Martin, pour une seule opération, le volume de déchets produits équivalait au volume de déchets d’une famille de quatre personnes pendant une semaine. « Il a fallu retravailler les pratiques » explique Sophie Bensoussan. En collaboration étroite avec l’équipe Hygiène, des filières de tri se sont organisées. « Hormis les déchets souillés et les piquants/tranchants, la plupart des déchets sont maintenant réorientés vers les ordures ménagères. Au bloc, nous trions les cartonettes (feuilles cartonnées, carton léger), les films plastiques et le carton. » Les déchets sont pris en charge par la filière environnement de Véolia.

Après un audit et avant le démarrage du projet, l’établissement a investi dans des supports, pour contenir les bacs. « Nous avons 24 salles : nous utilisons plus de 80 poubelles ! »

Après trois mois d’exercice, la baisse des DASRI est notable : moins 30 %. Les économies générées seront reversées en partie à l’association Recycl’A Bloc, pour maintenir la dynamique et lancer de nouveaux projets. « Maintenant, ce sont les salariés qui viennent nous trouver ! » explique Sophie Bensoussan. « Ils sont frustrés car nous n’avons toujours pas trouvé de filières pour recycler le verre médical par exemple, qu’on rebascule en DASRI. Ils se sont pris au jeu et cherchent avec nous ! » Cette dynamique va maintenant profiter aux services de soins.

image_printImprimer l'article

Étiquettes :

Laissez un commentaire