Inspirez, expirez.

« Nous passons notre temps à respirer. Dans les poumons, au niveau des alvéoles, il n’existe pas de barrière qui filtre les polluants. Ils passent directement dans le sang qui les transporte dans tout l’organisme » explique Odile Massot, docteur en endocrinologie, biochimiste, spécialiste des moisissures de l’habitat.
Dans les établissements de santé et médico-sociaux, la protection contre les polluants chimiques mérite par conséquent la même attention que celle contre les risques infectieux et radioactifs aéroportés, mais encore faut-il connaître les polluants chimiques de l’air intérieur. En 10 minutes, Ralph Baden, biologiste en poste au sein du Ministère de la Santé du Luxembourg, explique tout ce qu’il faut savoir sur la pollution chimique de l’air intérieur.
A diffuser sans modération car tous les corps de métier, en commençant par les acteurs de l’achat, doivent collaborer pour garantir la qualité des 15 000 litres que chacun respire quotidiennement.