Le tri devient un jeu

« Les réserves formulées sur l’accréditation par la HAS en 2008 ont donné un coup d’accélérateur à la gestion des déchets, devenu un enjeu majeur de l’établissement. Aujourd’hui, nous sommes en avance sur la règlementation. Les filières installées demandent un pilotage logistique et administratif scrupuleux et nous nous appuyons beaucoup sur les éco-organismes qui sont présents sur notre territoire pour réduire les coûts de gestion. En interne, c’est incroyable de constater que beaucoup était déjà fait. Des services avaient créé des filières dans leur coin pour gérer les déchets du quotidien (piles, ampoules, stylos…). Nous travaillons également avec trois associations et avons structuré les collectes. Il y a aussi une partie sociale derrière ce projet. La CCI est un organisme très aidant qui connait toutes les filières sur le territoire et organise l’économie circulaire ». Florent Bachelin, référent pilotage DD au CHU de Nice.