Biodiversité : un rapport accablant

Le Giec de la biodiversité, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, composé de scientifiques et de diplomates de plus de 130 pays, s’est réuni entre le 29 avril et le 4 mai 2019 à Paris pour dresser l’état des lieux de la biodiversité dans le monde. Le rapport en découlant met en exergue l’effondrement général de la biodiversité. Déforestation, agriculture intensive, surpêche, urbanisation à outrance, mines : 75 % de l’environnement terrestre a été gravement altéré par les activités humaines et 66 % de l’environnement marin est également touché. Les scientifiques estiment que plus d’une espèce vivante sur huit pourrait disparaître de la surface du globe dans les prochaines décennies.

Les adhérents du C2DS s’engagent pour la préservation de la biodiversité. Entre les ruches installées sur les extérieurs des établissements, les hôtels à insectes, l’accueil de chèvres ou brebis pour l’entretien des espaces verts ou encore l’abandon des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces extérieurs, les idées ne manquent pas.

Consultez le livret “Amélioration de la qualité sanitaire de l’environnement extérieur des établissements sanitaires et médico-sociaux” fruit d’un travail entre l’ARS Nouvelle-Aquitaine et le C2DS, publié en 2016.

image_printImprimer l'article

Étiquettes :

Laissez un commentaire