« Cette abdication de leadership est criminelle »

Le nouveau rapport du Giec, publié hier, indique que l’étendue et l’ampleur des impacts du changement climatique sont plus importants que ceux estimés dans les évaluations précédentes. Il se concentre sur l’adaptation et alerte sur le fait que « s’adapter au changement climatique est possible si le réchauffement est limité à 1,5°C ou 2°C ». « Tout délai supplémentaire dans l’atténuation ou l’adaptation compromet l’avenir », préviennent les experts.