Clinique de l’Anjou : quand les collaborateurs s’emparent de la démarche environnementale

Engagée depuis sa création dans une politique active en matière de développement durable, la Clinique de l’Anjou est passée maitre en matière de management environnemental. Cette démarche se reflète à travers de nombreuses certifications, une politique d’achats durables et la mise en place de nombreuses actions menées avec une exigence environnementale qui implique toutes les parties prenantes en interne comme en externe.

Au quotidien, cet état d’esprit est désormais ancré dans l’ADN de chaque collaborateur de la clinique qui, dans sa gouvernance, les encourage à prendre l’initiative. «  Nous avons organisé les choses pour que ce soit assez transversal. Si le service qualité reste pilote sur l’ensemble des actions, il fonctionne avec une quarantaine d’éco-correspondants répartis dans l’ensemble des services. Nous nous réunissons deux fois par an pour faire le point sur les projets et suivre les indicateurs et chacun peut être force de proposition. » précise Soizic Ménard, responsable qualité.

Récemment, en complément d’une démarche renforçant le recyclage des masques chirurgicaux avec de nouveaux partenaires, deux nouvelles filières de recyclages ont été créées à l’initiative des salariés. « Sous l’impulsion de collaborateurs bénévoles au sein de l’association Rêves, nous avons organisé le recyclage de notre matériel de papeterie et mis en place des points de collecte pour permettre à des enfants gravement malades de réaliser leurs rêves ».

Dans un autre registre, mais aussi en phase avec les valeurs de l’établissement, une anesthésiste a créé il y a un an une association « les p’tits doudous » avec quelques confrères. « À travers la valorisation des matières métalliques issues des blocs opératoires (fils de bistouris, lames métalliques…), son but est de collecter des fonds pour acheter des jeux, peluches, tablettes et améliorer le parcours des enfants hospitalisés en diminuant leur stress. L’association fonctionne en partenariat avec la clinique qui met en place les points de recyclage, lance les appels à bénévolat en interne et organise la remise des doudous dans les services. »

Toutes ces actions sont valorisées dans le journal interne de la clinique et auprès de son écosystème, dans un cercle vertueux qui soutient et suscite l’engagement de chacun.

image_printEnregistrer l`article en PDF