Enquête IFOP-DASTRI sur les tris des aiguilles à domicile : des résultats encourageants, et une piqûre de rappel

tris des aiguillesDans le cadre de la journée mondiale du diabète, le 14 novembre, la société DASTRI, partenaire du C2DS, a publié les résultats de l’enquête IFOP menée en septembre auprès de patients, pharmaciens, et médecins à propos des dispositifs médicaux perforants usagés.

Cette quatrième édition révèle des résultats encourageants. Parmi les 1,4 million de patients en auto-traitement, notamment diabétique, neuf sur dix adoptent les bons gestes concernant les DASRI : stockage dans un contenant dédié qui est rapporté dans l’une des 16 000 pharmacies assurant la collecte.

  • sept pharmaciens sur dix leur proposent d‘ailleurs systématiquement une boîte à aiguilles.
  • près de neuf médecins sur dix considèrent avoir un rôle d’accompagnement et sensibilisation dans la gestion des déchets à risques infectieux.

L’enquête souligne toutefois trois points de vigilance : 19 % des personnes interrogées jettent encore leurs aiguilles avec les déchets ménagers, et un sur trois n’a pas connaissance des conséquences pour les agents de collecte qui se piquent en triant les poubelles : traitement médical préventif et suivi lourd.

20 % des pharmaciens pensent encore que les DASRI mous (compresses) sont concernés par la filière.

Chez les médecins, la connaissance de la filière a baissé de cinq points (47 %) et seulement 27 % d’entre eux mentionnent la boîte à aiguilles sur l’ordonnance.

image_printImprimer l'article

Étiquettes :