Gestion des DASRI contrôlée au CHU de Montpellier

Le CHU de Montpellier (34) a subi, comme tous les établissements de santé, les impacts des premiers mois de montée en puissance de la crise sanitaire que le monde entier connait.

Fort heureusement, en Occitanie, les établissements ont eu plus de temps pour se préparer et mettre en œuvre des moyens logistiques et organisationnels permettant de répondre à l’arrivée d’un fort afflux de patients atteints d’une pathologie particulière et d’un virus très contaminant et sans l’existence d’un traitement identifié.

Vous devez être adhérent au C2DS pour lire l’intégralité de cet article.

Pour lire la suite de l'article, vous devez être adhérent du C2DS...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.