L’UGECAM Hauts-de-France « OPERAT-compatible »

L’UGECAM Hauts-de-France a importé les données portant sur ses 64 bâtiments dans la plateforme OPERAT. Le fruit d’un travail de 14 mois et d’une lecture scrupuleuse de la documentation disponible sur cette plateforme de recueil et de suivi des consommations d’énergie des bâtiments du secteur tertiaire de plus de 1 000 m².

S’il reste ce jour à peine un mois aux établissements pour saisir les données de référence et le calcul des objectifs, Laurent Chatagnon se veut toutefois rassurant : « c’est assez fastidieux mais très facile à remplir à partir du moment où vous suivez point par point les données qui vous sont proposées sur la plateforme ».

L’objectif de ce dispositif découlant de la loi Elan de 2018 est double : il s’agit de réduire les consommations d’énergie et d’afficher les résultats obtenus. Les consommations annuelles 2020 et 2021 seront ainsi à déclarer au plus tard au 30 septembre tout comme les données de référence. Ce dernier point est davantage complexe car « il faut ressortir vos dix dernières années de consommation en fluides énergétiques qui sont à croiser avec les données de la météo (le Dégré Jour Unifié – DJU) pour déterminer l’année de référence de base. L’idée est de prendre l’année où l’établissement a consommé le plus, bien évidemment, et de travailler ensuite en priorité sur les bâtiments pour lesquels vous serez en capacité d’atteindre très vite – 40 %, l’objectif de 2030. »

L’UGECAM Hauts-de-France a en effet choisi la manière dite relative avec les objectifs de -40, -50 et -60 % d’ici 2030, 2040 et 2050. La valeur dite absolue, qui fixe un seuil à ne pas dépasser exprimée en kWhep/m².an, se fait par ailleurs toujours attendre pour les établissements sanitaires et médico-sociaux. « Nous sommes un peu en avance, mais cela faisait 4 semaines que nous étions bloqués pour l’import des fichiers. La personne qui pilote la plateforme OPERAT doit être connue sous le statut de référent, sinon tous les autres statuts bloquent les différents imports » témoigne Laurent Chatagnon. 

L’UGECAM Hauts-de-France a complété fin 2019 sa stratégie régionale immobilière par une dimension responsable : « tous les travaux ne peuvent plus voir le jour sans qu’il y ait automatiquement une relation avec les économies d’énergie que nous allons devoir mettre en place ».