Réduire et compenser les émissions de gaz à effet de serre

Au C2DS, nous prenons de préférence le train. Il s’agit d’un engagement inscrit dans notre politique d’achats. C’est un point très important pour nous, au point de préférer le train quand bien même le coût peut être supérieur à celui du déplacement en avion ou en voiture. Cette prise de conscience s’est faite en grande partie grâce à nos bilans d’émissions de gaz à effet de serre complets (2014, 2018). Nous partageons ces bilans sur simple demande auprès de wiebke.winkler@c2ds.eu. Un grand merci à l’agence Primum non nocere® qui a réalisé gracieusement ces deux bilans dans le cadre de ses actions de mécénat.

Nous compensons notre production de gaz à effet de serre par un don à la Fondation Bleu-Blanc-Cœur (attestations 2015, 2017) et la reforestation du département de la Sarthe (attestations 2014, 2016, 2018).

Notre priorité reste cependant la réduction des gaz à effet de serre liés à notre activité. Pour atteindre à notre échelle le facteur 4 à l’horizon 2050, nous devons les réduire de 8.8 % par an en attendant le prochain bilan.

Pour 2019, nous avons commencé par le poste de chauffage ; nous sommes passés du gaz naturel au biogaz issu de la méthanisation que nous achetons depuis novembre auprès d’Ilek (le méthaniseur qui injecte dans ce cadre sa production dans le réseau se trouve en Bretagne, le siège social du C2DS se situe en Région Centre). Ilek fait partie des cinq fournisseurs d’énergie réellement renouvelable (« Guide de l’électricité verte » de Greenpeace 2019). Résultat : une réduction d’au moins 75 % des émissions de ce poste et une baisse de 14 % de notre impact global.

L’animation d’un réseau grâce à Internet constitue l’activité principale du C2DS. En 2019, nous avons formalisé nos engagements en faveur de la communication responsable afin de limiter, autant que possible, nos impacts.

Depuis 2011, le C2DS achète de l’électricité renouvelable auprès d’Enercoop. Cette coopérative fait partie des cinq fournisseurs d’énergie réellement renouvelable (« Guide de l’électricité verte » de Greenpeace 2019).

image_printImprimer l'article

Étiquettes :