Réinventer la mobilité de 12 000 agents

Le CHU mène des actions depuis 2007 en partenariat avec la métropole de Montpellier, elles sont rodées : prise en charge à 60 % de l’abonnement transport en commun, places d’abris couverts pour les vélos, aide de 200 euros par an aux cyclistes, formations dispensées par des associations locales (remise en selle, entretien de son vélo), identification des difficultés d’accès au CHU à vélo et amélioration. Côté covoiturage, le CHU a fait le choix de l’unique plateforme de la métropole et a travaillé dans le cadre des certificats d’économie d’énergie permettant d’obtenir des déplacements subventionnés.

 « Les agents nous questionnent davantage et les règlementations évoluent : fin de la vente des véhicules thermiques à l’horizon 2035, arrivée en juillet à Montpellier de zones à faibles émissions, etc. Nous avons décidé en 2021 d’aller plus loin sur toutes les formes de déplacements dans la perspective aussi de notre bilan carbone, scope 3 », explique Morgane Morat.

Le CHU dispose d’un site intranet et d’une adresse email dédiés à la mobilité. Toutefois, plutôt que de promouvoir toutes les alternatives de mobilité proposées, l’équipe réfléchit à une communication beaucoup plus ciblée pour donner la bonne information aux agents qui sont concernés par le vélo, ou par le covoiturage, le tram, le train plus le vélo, etc. renforcée avec la création et l’animation de communautés. Elles peuvent néanmoins se retrouver sur le challenge mobilité durable commun que le CHU lance en partenariat avec Mobeetip : chaque agent se fixe une distance à parcourir soit à pied, à vélo, en trottinette, en transport en commun, etc. et une récompense est débloquée quand collectivement un tour du monde, donc 40 000 km sont parcourus.