repenser-le-soin

Le CH de Carpentras (84) a mesuré l’impact écologique d’une prise de sang à la lumière de six points d’impact environnementaux : la consommation d’eau, la toxicité humaine, la toxicité environnementale, le changement climatique, l’épuisement des ressources non-renouvelables et la surface de terre occupée.

Pour lire la suite de l'article, vous devez être adhérent du C2DS...

Déjà adhérent ? Cliquez sur ce lien pour vous connecter :