Invité à l’Agora de l’ANAP et sur le plateau TV de la FHP, le C2DS a rappelé que les établissements de santé ne s’interrogent plus aujourd’hui sur le « pourquoi » d’un engagement dans une démarche de développement mais sur le « comment » s’engager. Si l’enthousiasme et la créativité ne manquent pas, des freins sont bien présents : manque d’outils, d’investissement temps et argent, de formation… Le C2DS disposait par ailleurs d’un stand sur le salon.