Une histoire à dormir debout, ou presque

« Monteriez-vous dans un avion dont le pilote n’a pas dormi depuis 23h ? » demande François Haupais, cadre des urgences du Centre hospitalier intercommunal Eure-Seine (27) qui a longtemps travaillé de nuit. Tout part de là, de la sécurité du patient, et d’un besoin fondamental de l’être humain : se reposer.
...
Vous devez être adhérent au C2DS pour lire l'intégralité de cet article.
Connectez-vous à votre compte depuis la page d'accueil.

image_printImprimer l'article