La végétalisation des bâtiments

Il sera désormais plus facile de végétaliser la façade ou la toiture de son bâtiment. En effet, le décret, publié au JO, le 27 décembre 2022 précise les conditions dans lesquelles l’installation de dispositifs de végétalisation des façades et des toitures en zones urbaines et à urbaniser est autorisé.

Règlementation

Qui est concerné ?

Maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, constructeurs et promoteurs, architectes, bureaux d’études thermique et environnement, etc.

Quand ?

A partir du 28/12/2022

Résumé

Le décret du 23 décembre 2022 prévoit que « l’installation de dispositif de végétalisation sur les toitures de bâtiment nécessite dans certain cas de déroger à des règles fixées par le PLU. En ce qui concerne les règles de hauteur, le dépassement autorisé est limité à 1 m afin de permettre techniquement d’installer ce type de dispositif tout en limitant les possibilités d’augmenter la hauteur de la construction. En ce qui concerne l’aspect extérieur, est rendu possible pour l’autorité compétente la délivrance d’autorisation d’urbanisme dérogeant aux éventuelles dispositions des façades et toitures fixées par le règlement du PLU (R. 151-41). »

Cette dérogation est enfin encadrée par les dispositions de l’article R. 152-9 du même code : « La surépaisseur ou la surélévation doit être adaptée au mode constructif et aux caractéristiques techniques et architecturales de la façade ou de la toiture et ne doit pas porter atteinte à la qualité architecturale du bâtiment et à son insertion dans le cadre bâti environnant. ». Le porteur de projet doit joindre une demande de dérogation à sa demande d’autorisation d’urbanisme. Elle est accompagnée d’une note précisant la nature de la dérogation demandée et justifiant du respect des objectifs et des conditions ».